Optimiser la récupération du chien après l’effort

MALADIE CHIEN

Optimiser la récupération du chien après l’effort

 

Optimiser la récupération du chien après l’effort. Qu’est-ce que la récupération chez le chien après un effort physique intense ? Comment prévenir une douleur musculaire chez le chien ? Comment aider un chien essoufflé après l’effort ? 

 

Processus permettant au chien de retrouver la totalité de ses capacités physiques. La phase de récupération permet d’optimiser ses performances en retrouvant plus rapidement ses facultés physiques.



 

Qu’est-ce que la récupération chez le chien après un effort physique intense ? 


 

La récupération est une phase importante pour la progression du chien.

 

La phase de récupération permet également d’éviter les blessures et les douleurs. 

 

En fonction des besoins de votre chien, cette phase sera plus ou moins longue. 

 

La récupération après l’effort chez un chien dépend de :

  • Qualité de son sommeil ;
  • Son hygiène de vie ;
  • Son alimentation. 

 

Certains facteurs, comme le stress, peuvent également avoir un impact sur la récupération du chien. 

 

Le rythme entre entraînements et récupération est propre à chaque chien.

Cependant, les recommandations sur le sujet préconisent : 

  • Maximum 4 jours d’entraînements consécutifs par semaine ;
  • Minimum 2 jours de repos consécutifs par semaine ;
  • Accompagné d’un suivi régulier avec un vétérinaire.


La récupération permet d’optimiser vos performances. Elle est aussi importante que vos entraînements.

 

L’hydratation du chien permet d’aider à la récupération.

Il faut qu’il se réhydrate mais sans précipitation.

Le risque d’un chien qui se réhydrate trop vite est de provoquer une torsion de son estomac.
 

optimisation-recuperation-apres-effort-chien


 

La récupération active et passive

 

La récupération active

 

La récupération active signifie une récupération par le mouvement.

Il est conseillé après un effort intense de faire marcher ou trottiner votre chien en douceur. 

 

La récupération active s’effectue en fin de séance d’entraînement pendant 10 à 15 minutes. 

 

Le chien va alors retrouver une respiration normale et une fréquence cardiaque équivalente à celle au repos. 

 

La récupération active permet de réduire la sensation de fatigue et de courbatures musculaires. 


 

La récupération passive

 

La récupération passive intervient à la suite de la récupération active.

La récupération passive correspond à la phase de repos profond du chien.

Il aura besoin de se coucher et de dormir. 

 

Durant cette phase de détente, vous pouvez masser votre chien ou utiliser la Cape MyKani pour l’aider à mieux récupérer. 

 

recuperation-passive-chien


 

La récupération du chien passe par une bonne préparation en amont

 

Les entraînements

 

La musculature du chien sportif est très importante.

Les muscles vont permettre de protéger la structure osseuse du chien.

Les entraînements doivent être progressifs en intensité et en régularité. 

 

Les recommandations pour préparer un chien sont : 

  • 1 à 2 h de balade au quotidien en liberté aux 3 allures ;
  • 1 trotting entre 15 et 40 min par semaine à côté d’un vélo, roller ou coureur ;
  • Un suivi vétérinaire complet et régulier. 

 

L’échauffement

 

La phase d’échauffement est essentielle pour un chien.

Elle va permettre de préparer les muscles à l’effort et réduire les courbatures. 

 

Apporter des sucres rapides avant un entraînement intensif peut être nécessaire. Vous pouvez proposer au chien :

  • De l’eau avec une cuillère à café de miel dedans.

 

Pour commencer l’échauffement du chien, faites marcher/trotter le chien 5 à 10 minutes.

Des étirements peuvent être également réalisés : 

  • Étirer et fléchir les quatres membres ;
  • Étirer et fléchir les cervicales ;
  • Effectuer des torsions pour le dos (twist, huit autour des jambes). 

 

L’alimentation

 

L’alimentation a une part importante également dans la récupération du chien après un effort.

Privilégiez des croquettes avec des ingrédients de haute qualité. La marque Wolfood propose différentes recettes, découvrez-les juste ici. 

 

Le rythme des repas est de deux repas par jour en période d’efforts sportifs.

Les petits chiens sont plus sujets à l’hypoglycémie, il sera donc nécessaire de bien équilibrer les repas.

En période d’entraînement, vous pouvez adapter les repas de cette façon :

  • ⅓ du repas 2 heures avant effort ;
  • Le reste de la ration 2 heures après l’effort. 

 

Pour le confort du chien, évitez de donner une grosse quantité de nourriture avant un effort physique intense. 

 

Avant une compétition ou effort intense, il est recommandé de donner quelques croquettes 20 minutes après effort. 


Pour créer une sensation de satiété sans augmenter la ration de votre chien, vous pouvez vous ajouter des légumes cuits comme : 

  • La courgette ;
  • Les haricots ;
  • Les épinards ; 
  • La carotte. 

L’hydratation

 

Pour inciter le chien à boire et ne pas être déshydraté durant l’effort, vous pouvez ajouter un peu de sardine émietté et l’huile de sardine dans la gamelle d’eau quelques heures avant l’effort. 

 

Vous pouvez en ajouter également après l’effort en guise de récompense.

Il faudra veiller après l’effort à la réhydratation. 

 

Limiter la quantité d’eau après l’effort pour éviter l'indigestion d’eau.

Certains compléments alimentaires peuvent venir aider le chien à se réhydrater. Ils apporteront les éléments nécessaires pour une réhydratation optimale.

 

Un suivi vétérinaire régulier

 

Une consultation vétérinaire de départ permet d’obtenir des conseils mieux adaptés au chien et à la discipline choisie.

Un suivi ostéopathique est nécessaire également 2 fois par an pour une récupération optimale.
N’hésitez pas à vous renseigner sur le centre de balnéothérapie pour une bonne récupération musculaire de votre chien. 


Une assurance spécialisée pour votre chien peut également être un plus en cas de problème de santé. 

 

Les dispositifs de soins : La Cape MyKani

 

Il existe une couverture de soins nouvelle génération. 

 

Cette couverture diffuse des principes actifs à base d’huiles essentielles. Avec à l’intérieur un patch lavable. 

 

Ce patch est réutilisable et permet d’absorber la formule pour relâcher lentement les principes actifs et obtenir ainsi une efficacité accrue.

 

Le baume MyKaniBack de chez Akhal contient : 

 

  • Une base aqueuse neutre ; 
  • De l’huile essentielle d’arctium ; 
  • De l’huile essentielle de picea mariana ; 
  • De l’huile essentielle d’arnica montana ; 
  • De l’huile essentielle de gaultheria procumbens ; 
  • De l’huile essentielle de pinus sylvestris ; 
  • De la gomme arabique pour assurer la synergie entre les huiles. 

 

 

Vous pouvez par exemple appliquer sur le patch le baume MyKaniBack cité ci-dessus pour soulager les douleurs musculaires chez le chien. 

 

recuperation-chien-apres-effort-soin
 

La Cape MyKani se place sur le dos du chien en période de repos.

 

Au contact de la peau du chien, les actifs pénètrent dans son organisme.

 

Le principe actif touche les tissus mous afin de prévenir les douleurs d’arthrose, les contractures musculaires, et les lombalgies. 

 

La Gamme MyKani Récupération permet notamment de : 

 

  • Soulager les zones enflammées ; 
  • Prévenir des tensions et contractures musculaires ; 
  • Favoriser l’élimination des toxines. 

 

La Cape MyKani est fabriquée dans un textile 3D ce qui l’a rend respirante et légère.

 

Quatre tailles sont disponibles à la vente.

 

La Cape MyKani est entièrement fabriquée en France



 

Comment aider un chien essoufflé après l’effort ?

 

 

L'essoufflement chez le chien se caractérise par une augmentation de sa fréquence cardiaque. 

 

C’est un phénomène normal lors d’un effort physique chez le chien.

Le halètement du chien permet d’augmenter son apport en oxygène.

Le stress peut également faire augmenter le rythme cardiaque du chien. 

 

essoufflement-chien-causes

 

Les causes d’un essoufflement chez le chien

 

L’essoufflement est désigné par deux termes : 

  • La tachypnée est l’augmentation de la fréquence respiratoire ;
  • L’hyperpnée signifie l’augmentation de l’amplitude des mouvements respiratoires.

 

Les causes de cet essoufflement peuvent être diverses : 

  • Un problème qui affecte le système respiratoire ;
  • Un problème cardiaque ;
  • Un coup de chaleur ;
  • Une intoxication respiratoire ;
  • Une maladie endocrinienne ;
  • Un syndrôme brachycéphale (qui touche les races de chiens à face aplatie).


 

Les conséquences de l’essoufflement chez le chien

 

Les conséquences dépendent de la cause de l’essoufflement.

Dès la remarque de l’essoufflement, un contact avec votre vétérinaire est nécessaire. Seul le vétérinaire sera en mesure d’effectuer un diagnostic complet.
 

 

Comment réagir si votre chien est essoufflé ? 


Évaluer rapidement l’état général de votre chien.

Si d’autres symptômes se manifestent, appelez votre vétérinaire rapidement. Décrivez les symptômes et vos observations.

En cas d’empoisonnement, d’accident vasculaire cérébral ou œdème pulmonaire, la situation est (très) urgente.
 

Appelez au plus vite votre vétérinaire, et ne paniquez pas. Seul le vétérinaire sera en mesure d’effectuer un diagnostic complet. 

 

 

La solution pour optimiser la récupération musculaire chez le chien. 

 

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur la récupération musculaire chez le chien. 

 

Vous connaissez maintenant les solutions pour optimiser la récupération de votre chien après un effort physique. 

 

En cas de doute, consultez votre vétérinaire. Seul le vétérinaire sera en mesure d’effectuer un diagnostic complet.

 

Vous pouvez découvrir les caractéristiques complètes de la Cape MyKani ici

 

Pour aller plus loin, vous pouvez lire cet article Comment calmer l’arthrose chez le chien.

 

 

Article rédigé par Flora Michon-Charpentier, Chargée de Communication chez Akhal. 

Crédit photo : © Pexels et © Alexandra Biette - Cap & Cie